Kung Fu Wushu – Tai Ji Quan

Saint-Bernard sports : nos activités

Kung Fu Wushu - Tai Ji Quan

Cédric Léger
Objectif Wu Shu

Le Cours

Gong Fu Wushu

Les termes wushu (chinois : 武術 ; pinyin : wǔshù ; littéralement : « art martial ») ou « wushu moderne » sont utilisés pour désigner un sport de compétition, dérivé des arts martiaux chinois traditionnels.
Il a été créé en République populaire de Chine après 1949. La majorité des formes martiales (taolu) présentées en compétition, ont été définies par des comités désignés par le gouvernement, d’après des formes traditionnelles. À l’époque actuelle, le wushu est devenu un sport international à l’initiative de la Fédération internationale de wushu (IWUF), qui organise des championnats mondiaux tous les deux ans.

Taiji Quan

Le taiji quan (prononcé : tai chi chuänne, en chinois simplifié : 太极拳 et en chinois traditionnel ; pinyin : tàijíquán ; littéralement : « boxe du faîte suprême ») est un art martial chinois dit « interne » (neijia) souvent réduit à une gymnastique de santé.
Il peut aussi comporter une dimension spirituelle. Il a pour objet le travail de l’énergie appelée Qi.

Qi Gong

Le qi gong (prononcé : chi gong, en chinois simplifié : 气功 ; chinois traditionnel : 氣功 ; pinyin : qìgōng ) est une gymnastique traditionnelle chinoise et une science de la respiration qui est fondée sur la connaissance et la maîtrise de l’énergie vitale et qui associe mouvements lents, exercices respiratoires et concentration. Le terme signifie littéralement « exercice (gong) relatif au qi », ou « maîtrise de l’énergie vitale ».
Dans une perspective plus large, « qi gong » signifie « méthode et efficience du souffle » et regroupe des techniques traditionnelles de gymnastique, de respiration, de méditation, de visualisation, de transe, de guérison charismatique et de combat qui proviennent de contextes taoïstes, bouddhiques, néoconfucéens, savants ou populaires.

(Source : Wikipedia)

Le Professeur

Cédric Léger est né à Paris dans le 18ème le 28 Avril 1974. Très tôt passionné par les arts martiaux, il a commence avec le judo, après un peu de boxe française et finallement du kung-fu. Pendant 10 ans, il fut son maître, Tony Dehas (actuellement 8ème Duan) et il le reste aujourd’hui. D’abord initié au Chang Quan (Style du Nord), « qui peut le plus peut le moins », Cédric se spécialisa en Nan Quan (Style du Sud).

Après quelques médailles en compétition technique ainsi qu’en combat et une carrière de compétiteur de 3 ans (18 ans à 21 ans) écourtée par une grave blessure à la cuisse, Cédric se tourne vers l’arbitrage. Il passe sa ceinture noire 1er Duan en 1995 avec Dan Schwarz et devient arbitre national en combat et juge national en technique à la même époque. Cédric commence alors l’Université du Wushu. Là, il rencontre Roger Itier qui organise l’Université avec Tony Dehas. C’est à ce moment là qu’il structure son bagage technique afin de pouvoir l’enseigner.
En 1998, Cédric part avec Jean Fabien Darrotte en Chine étudier pendant un mois avec Maître Wang Pai Kun (9ème Duan), grâce à Maître Yuan Hong Hai (8ème Duan) et à Tony Dehas (8ème Duan). C’est la 4ème rencontre. Ce maître fait parti des 10 plus grands maîtres au monde et Cédric comprend alors la très grande force des styles internes dans lesquels Wang Pai Kun excelle.
En Septembre 2000, Cédric ouvre son club, Objectif Wushu, à Vallauris. Il y enseigne ce qu’il sait du Kung Fu à ses premiers élèves dont Emanuel Garcia qui deviendra son assistant et le président du club quelques années plus tard.

En ce qui concerne le Tai Ji, Cédric commence à se former à partir de 2000. Il fait tous les stages de formation avec ses Maîtres et il commence également à se former avec Maître Yuan Hong Hai (8ème Duan) en stage à Volx (04). Il continue sa formation avec ses Maîtres Tony et Roger en stage tous les étés à Sophia Antipolis. Avec le Tai Ji Cédric découvre sa nouvelle passion. Il passe son 2ème Duan, puis parallèlement, il devient responsable de l’arbitrage pour la ligue Côte d’Azur, puis le plus jeune responsable d’arbitrage d’une inter-région. Pendant quelques années, avec tous sa passion et motivation il s’engage dans la formation des nouveaux juges. Il obtiendra son 4ème Duan en Juin 2009 et puis en 2015 son 5ème Duan.

Cédric est en formation et développement perpétuel, comme il dit: « Savoir qu’on ne sait rien est un principe fondamental de la sagesse chinoise qui nous permet de toujours rester disponible pour apprendre »

Lundi 19h - 20h, mercredi 17h - 20h, samedi 9h00 - 13h00